Lumières et anti lumières entrelacés

Critique par Matjules de la 1ere partie de Au-delà des Lumières capitalistes, contre l’extrême-droite anti-Lumières de l’émission Sortir du capitalisme d’Armand sur Radio libertaire avec le philosophe Benoit Bohy-Bunel.

En maniant un vocable et concepts d’étude de philo’ notamment, relativement obscur pour le profane en ce domaine, on aurait pu oublier derrière cet exposé en duo plutot brillant, de discuter le fond.

Retenir en synthèse qu’il faudrait dépasser les Lumières et rejeter les anti lumières, c’est créer un distinguo théorique relatif aux proclamations progressistes ou incantations auto déclaratives d’un camp (pas si homogène sur ce sujet, avec les prétentions civilisationnelles neocoloniales incarnées par la Francafrique, le racisme de Jules Ferry, etc, donc plus qu’un enfumage) d’une pratique inverse certes développée par les intervenants ici, mais sans tirer la conséquence que parce que se mêlent dans le réel les attributs fachos d’avec les sphères marchandes transnationales (elles mêmes de fait non évoluées par nature), il convient au contraire de rejeter tout autant ces deux faces dites opposées mais en réalité opérationnelle comme en terme de doxa au combien entrelacées.

D’autre part, les bourgeois ont gagné la révolution contre les enragés (distinguer les enragés faf ou anar’ de « droite » des enragés antifa ou anar’ de « gauche », et par ailleurs le federalisme anarchique de l’anarchisme non federaliste). En terme de conséquences historiques, la révolution française de 1789 se résume à l’emergence de boboland. Et bien sur, il convient de ne pas effacer les enragés sous prétexte qu’ils ont été invisibilisés par les jacobins/girondins/montagnards de la Repu’. bobo de nature. Et donc encore et toujours par leurs héritiers actuels prônant la Republique jusqu’à saturation, versus les descendants idéologiques anar’ (dont je suis avec Sortir du capitalisme…), reprenant la critique de la valeur – ainsi horizontaux – et criminalisés pour leur clivage hors le périmètre socialo coco démocrate rouge brun de l’union nationale ou nationalisme.

Matjules

https://www.facebook.com/groups/MvtDeboutMatjules/permalink/3024519747760767/


http://sortirducapitalisme.fr/171-au-dela-des-lumieres-capitalistes-contre-l-extreme-droite-anti-lumieres


« oui, j’ai lu, merci! je suis globalement d’accord avec ton texte » Benoit Bohy-Bunel

A propos Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Notre projet initial : convier nos semblables et leur proposer une série d’happenings d’ampleur, plutôt subversifs, selon leurs besoins. Ceci dans l’esprit du collectif Voina, comme de Krzysztof Wodiczko, Banksy, ou encore GRL Graffiti (qui se critiquent par ailleurs). Sans être du mapping commercial, ou une énième promo’ de réalisations personnelles, de prime abord (aspects trop mis en avant par le système). Ainsi essayer de redonner sa place à ce qu’il se fait de mieux en matière politique et artistique, avec les effets escomptés sur les pouvoirs en place.
Cet article a été publié dans anti lumières, Armand, Autre, Benoit Bohy-Bunel, Lumières, Matjules, Sortir du capitalisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lumières et anti lumières entrelacés

  1. Ping : Matjules démonte le marxisme classique de Friot | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s