#2 Enième boulot d’usine

(suite à 40 taf en prolo’)

2e jour de taf de 12h à 21h30. Je me retrouve à la chaîne en production. En tête de tapis roulant, avec du jambon de mauvaise qualité qui s’effrite et colle. Il est très difficile de séparer les morceaux, et les disposer sur une recomposition de viande en forme ovale. Je comprendrai ensuite que l’on fabrique des cordons « royal » (qui n’ont que l’appellation de nom). Le tapis va trop vite. Je perds pieds plusieurs fois. Pas le temps de lever la tête. Je ne vois même pas le visage de mes voisins à moins d’un mètre pendant que je travaille (les mesures de distanciation ne sont pas appliquées correctement par l’entreprise). C’est difficile, douloureux pour la nuque vu ma taille, et ça ne s’arrête pas. Impossible d’aller aux WC, de se gratter le visage, ou de se moucher. On a des protections pour l’hygiène. Je passe sur un autre tapis, chaud cette fois. On m’explique à peine. Je ne comprends pas ce qu’il faut faire. Ca dure. Puis un autre tapis, gluant et froid cette fois. La jeune femme n’est pas coopérante. Je ne capte rien non plus de ce qu’il faut retirer, et lancer dans la cuve au dessus. Ca s’éternise également. Je retourne ensuite à la première ligne de la matinée, cette fois avec le fromage. Ca s’effrite moins, ouf. Je suis pas trop mauvais ici. On m’a complimenté une ou deux fois jusque là, pour deux trois reproches ensuite. Ce travail à la chaîne me fait horriblement mal aux cervicales, comme je suis plus grand que les autres. La tête baissée pendant des heures. Et le temps est interminable. J’ai l’impression d’y être depuis 10 ans. De perdre la boule. Deux vieilles femmes font un peu la loi.

Je les retrouverai le lendemain, l’une m’emmerdant pour une protection de cheveux rose en dessous de celle jaune que le chef m’a tendu sans en dire davantage. La jeune femme peu collaborative (je connais ce genre là) s’y mettra aussi. J’ai alors poussé ensuite une bassine lourde de viande recomposée à sa place pour la calmer.

D’un coup on m’emmène en milieu d’aprem’ passer 5 heures à me geler en packaging (la température en production n’est pas la même, et on m’a pas filé de tenue adéquat), en mode statique cette fois, à coller des étiquettes. Le rouleau tourne au bout d’un moment, et je ne vois plus où les poser correctement. Tout mon corps tremble non stop, tellement ça caille. Je sens la crève venir, en plus du dos pété précédemment.

Sur le trajet retour, j’ai littéralement la haine.

Matjules

https://www.facebook.com/groups/MvtDeboutMatjules/permalink/2777548892457855/


Précédemment :

https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2020/12/26/1-enieme-boulot-dusine/

 

A la suite :

https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2020/12/26/3-enieme-boulot-dusine/

https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2020/12/26/4-enieme-boulot-dusine/

A propos Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Notre projet initial : convier nos semblables et leur proposer une série d’happenings d’ampleur, plutôt subversifs, selon leurs besoins. Ceci dans l’esprit du collectif Voina, comme de Krzysztof Wodiczko, Banksy, ou encore GRL Graffiti (qui se critiquent par ailleurs). Sans être du mapping commercial, ou une énième promo’ de réalisations personnelles, de prime abord (aspects trop mis en avant par le système). Ainsi essayer de redonner sa place à ce qu’il se fait de mieux en matière politique et artistique, avec les effets escomptés sur les pouvoirs en place.
Cet article a été publié dans 2020, Appellation, Après midi, Autre, Bassine, Calmer, Cervicales, Chaud, Chef, Coller, Compliment, Coopérer, Cordons, Crève, Cuve, Difficile, Distanciation, Dos, Douleur, Effriter, Emmerder, Eterniser, Etiquettes, Explication, Fabrique, Fromage, Geler, Gluant, Heures, Hygiène, Impossible, Interminable, Jambon, Matinée, Mauvais, Mesures, Mode, Nuque, Pété, Prolo', Protection, Protections, Qualité, Recomposition, Reproche, Rouleau, Royal, Statique, Taille, Tête, Température, Temps, Trembler. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour #2 Enième boulot d’usine

  1. Ping : #3 Enième boulot d’usine | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

  2. Ping : #4 Enième boulot d’usine | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

  3. Ping : #1 Enième boulot d’usine | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s