Fonctionnement

Les actions du CIIP sont multiples et complémentaires : à la fois de l’agit pop’ sous forme d’happenings arty renouvelés (illuminations, algues, nez rouge, pochoirs, tags… avec la démarche de rassembler toutes les strates de la société : rue, assoc’, spécialistes, médias, politiques, artistes), la transmission/diffusion d’informations, des témoignages, appels à financements, des liens transversaux, du montage/vidéo & archivage, comme des prises de paroles/itw….

Ainsi concernant ce dernier aspect, nous avons été intervenants pour Gens d’images fin 2013, à la suite d’Henri Cartier Bresson notamment ; F.Bayrou piqué au vif au siège du Modem à Paris par notre intervention relative à sa rencontre « personnelle et de respect » avec Bongo père en période d’élections en France ; reçu à Telesud en janvier 2014, via nos premiers tags de billets, l’occasion de développer x sujets sur un média TV/Web, etc…

Donc les tags de billets, comme le reste, sont employés pour rapprocher plus facilement le quidam, l’anonyme, de causes qu’il met généralement de côté, n’aborde pas, ou ne connait pas bien (sans sensibilité particulière, voire rejet de l’action politique classique, pensant d’abord essentiellement à son travail, sa famille, ses proches).

Et cela fonctionne via le relai de médias alors favorables. En ouvrant ces brèches. Ce qui déjà avait étonné F.X.Verschave en 2003 à Rouen, lorsque je lui avais présenté les articles du Paris Normandie, Liberté dimanche, itw de Beur Fm and co’ ayant du coup abordé la rencontre que j’organisais à ce moment là, avec René Vautier et le président de Survie, les enjeux politiques exprimés. Je m’étais battu aussi sur ce front, malgré les appréhensions et connaissances des mécanismes à l’oeuvre dans la presse. Une méfiance avisée, avec mes semblables.

Francois-Xavier avait les yeux comme écarquillés, de joie et surprise. Car la tradition était alors, de Peuples noirs Peuples africains à Billets d’Afrique, de ne faire généralement aucune confiance en ce pouvoir médiatique, même décentralisé, rejetant avec constance notre cause et combat face à la Françafrique.

C’est vrai et faux, car Télérama avait fait un dossier favorable à Survie et ses objectifs. Il doit y avoir d’autres contre exemples, certes marginaux. Pour autant, j’ai alors vu surgir davantage de papiers/itw à la suite, hors de nos réseaux spécialisés. Comme avec France inter, France 24, etc…

Matjules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s