A Serge Farnel

Sur place on m’a appelé 20 ans plus tard à ressentir les tueries, et notamment à m’y arrêter, rester dans l’émotion plutôt que d’enquêter. J’avais déjà depuis 1998 (conscience tardive adolescent en France, pris par la famille, les études en tenailles) ressenti mille fois et davantage en écoutant des témoignages lors de conférences, regardant des archives vidéos/photos, des films et lisant l’horreur infinie comme je pouvais pendant près de deux décennies donc. Devant les cranes en les mémoriaux de Kigali et Bisesero respectivement comme au devant de l’Eglise Saint Jean à Kibuye marquée considérablement, le stade plus bas aussi, etc, je n’ai pas eu du tout la nécessité de m’enfermer dans ce ressenti des tueries et massacres auquel on voulait m’amener. Ils sont deja en moi, imprégnés, sur la durée. J’ai alors davantage porté naturellement mon attention sur la vie autour, précieuse, et bien sur cherché à entendre toujours davantage, aider modestement et si possible face à des traumas physiques/psychiques lourds évidemment, sans me voiler des horreurs, au contraire. J’ai pris la récitation à laquelle on voulait uniquement me livrer et circonscrire avec compassion vis à vis de l’ensemble des victimes et rescapés, leurs familles. Mais j’avais conscience que ce n’était pas indispensable me concernant de m’y isoler pour apprendre ce que cela peut être, le pire en chaque vie arrachée. J’avais à faire avancer au mieux les connaissances en cherchant à la suite de toi Serge comme tu sais, grâce à ce que tu as pu faire. T’en remercie, pour l’humanité que nous avons à chérir le plus possible, en nous et au delà.

Matjules
7 avril 2020

https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2016/12/04/rushes-itw-par-matjules-de-temoins-de-bisesero/

https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2019/02/03/introduction-au-negationnisme-contre-les-rescapes-de-bisesero-2eme-partie/

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.891390137579544&type=3


A propos Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Notre projet initial : convier nos semblables et leur proposer une série d’happenings d’ampleur, plutôt subversifs, selon leurs besoins. Ceci dans l’esprit du collectif Voina, comme de Krzysztof Wodiczko, Banksy, ou encore GRL Graffiti (qui se critiquent par ailleurs). Sans être du mapping commercial, ou une énième promo’ de réalisations personnelles, de prime abord (aspects trop mis en avant par le système). Ainsi essayer de redonner sa place à ce qu’il se fait de mieux en matière politique et artistique, avec les effets escomptés sur les pouvoirs en place.
Cet article a été publié dans 7 avril 1994, 7 avril 2020, Aide, Conférences, Connaissance, Cranes, Ecole, Eglise Saint-Jean, Emotion, Films, Génocide des Tutsi, Hommage, Horreur, Humanité, Massacres, Memorials, Reportages, Ressenti, Tenailles, Traumas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s