Déni concernant les tirs à l’arme lourde par des « blancs » à Bisesero #13mai94

Lorsque Illuminée Dusabemariya une guide de la CNLG au mémorial de Bisesero s’improvise quasiment « experte en balistique » le 16 décembre 2014, cela donne un révisionnisme vis à vis des témoignages de rescapés de Bisesero recoupés initialement par les enquêteurs Serge Farnel puis Bruno Boudiguet, comme de façon plus réduite par Matjules à la suite.

Cet aspect a déjà été communiqué dans les retranscriptions & archives vidéos des interviews faites par Matjules dont la principale somme est déjà disponible ici : https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2016/12/04/rushes-itw-par-matjules-de-temoins-de-bisesero/

Matjules y a opposé la contradiction peu avant, et constatant les blocages ou contrôles en amont pour simplement pouvoir parler aux basesero ceci 20 ans après le génocide des Tutsi (comme les enregistrer en lien avec une aide pour la traduction) particulièrement sur les lieux en arrivant, après la contrainte d’un accord oral stipulé et obtenu lors d’un échange téléphonique le 12 décembre précédent de Kigali auprès de Mr Bideri de la CNLG, redélimité ou précisé au seul Mémorial de Bisesero une fois sur place et non dans le secteur, en interface avec la guide intransigeante et Mr Bideri joint à nouveau par téléphone pour confirmation ; les efforts de l’interlocuteur J2* pour ne pas rester sur les collines de Bisesero & alentours ensuite suffisamment longtemps également, avec le prétexte néanmoins compréhensible d’un retour tardif vu le trajet compliqué, quitte à hypothéquer pour Matjules de fait le sens de sa venue de France, sauf à lui proposer le filtre du responsable de secteur joint au téléphone en redescendant ; ainsi que l’absence des ouvrages respectifs de Serge Farnel et de Bruno Boudiguet au Memorial de Bisesero à ce moment là, hormis ceux qu’il avait lui-même ramené (une soustraction équivoque signifiée étrangement par l’interlocutrice J1* le 19 décembre à Kibuye en off, et qui correspond) ; comme la négation notamment par la guide respective de la présence de militaires « blancs » à Bisesero le 13 mai 1994, vu comme un « mensonge » tel qu’indiqué précédemment, l’esprit fut alors de ne pas s’énerver au possible ni froisser davantage et laisser dire en toute diplomatie la version toute faite de cette employée habilitée, d’un récit visiblement préparé par les autorités en place, comme constaté successivement, avec finalement l’exemple le plus représentatif ultérieur accessible en postface ici : https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2015/03/20/introduction-au-negationnisme-contre-les-rescapes-de-bisesero-1ere-partie/


Avis à celles et ceux qui auraient pu s’y rendre sans complications financières explicites, et en relative maîtrise du contexte historique a minima notamment, vous avez de longue date davantage de possibilités d’obtention/partage direct et autonome de faits et vérités, comme de la critique de leurs négations concernant le génocide des Tutsi, dont les participations de militaires « blancs » à l’arme lourde les 13 et 14 mai 1994 à Bisesero. Ne pas s’être employé personnellement à faire surgir ces éléments équivaut à la rétention d’une possibilité assez évidente de clarification/dévoilement de la situation, quand bien même un engagement vu comme collectif en ce sens a pu apporter énormément.


Cette publication n’est pas exclusive. Vous pouvez donc la reprendre dans vos différents médias, et commenter (en évitant les insultes et le mépris). Ceci sans altérer le contenu, ni le déformer. Citer des passages est bienvenu, en respectant le sens, et précisant la source. Cette explication est juste indicative. N’hésitez pas à nous signifier votre intention ou soutien.

Advertisements

A propos Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Notre projet : convier nos semblables et leur proposer une série d’happenings d’ampleur, plutôt subversifs, selon leurs besoins. Ceci dans l’esprit du collectif Voina, comme de Krzysztof Wodiczko, Banksy, ou encore GRL Graffiti. Sans être du mapping commercial, ou une énième promo’ de réalisations personnelles, de prime abord (aspects trop mis en avant par le système). Ainsi essayer de redonner sa place à ce qu’il se fait de mieux en matière politique et artistique, avec les effets escomptés sur les pouvoirs en place.
Cet article a été publié dans 13 mai 1994, 1994, 2014, 2017, Action, Altruisme, Basesero, Bideri, Bisesero, Blanc, Bruno Boudiguet, Censure, CIIP, CNLG, Collectif Innov'/Illu' politiques, Complicité, Désinformation, Dusabemariya, Engagement, Françafrique, France, Génocide, Hiérarchie, Hutu, Illuminée Dusabemariya, Immaculée, Interahamwe, J1*, J2*, Kagamé, Kibuye, Kigali, Matjules, Militaire, Militaires "blancs", Négationnisme, Néocolonialisme, Participation, Participations, Paul Kagamé, Pouvoir, Rwanda, Rwanda20ans, Serge Farnel, Témoignages, Témoins, Témoins de Bisesero, Tutsi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s