Témoin des tirs #AttentatsParis : message aux médias

J’ai vécu le mouvement de panique à République. J’ai eu à courir au milieu de la foule, éviter de tomber, traverser Go Sport, apeuré, ressortir par le fond, très inquiet, et rentrer en face dans un bâtiment avec d’autres personnes. Puis demander de l’aide au 1er étage dans un appartement où l’accueil était parfait.

Ce fut tout aussi traumatisant que d’assister aux premiers tirs dans la rue proche du Bataclan, mon cas, avant l’arrivée des forces d’élite deux jours auparavant, ce fameux vendredi 13.

En revenant place de la République après l’angoisse générale, le dimanche suivant les attentats, et connaissant encore davantage ce que c’est que de chercher à survivre face au pire, j’ai demandé des informations à des gendarmes, pour savoir ce qu’il s’était passé ici inutilement (ceux-ci ne m’ont pas expliqué mais j’ai su par ailleurs que c’était juste un lampadaire qui avait claqué). Puis je suis allé parler à des journalistes, naturellement, comme à des inconnus se recueillant comme nous tous. Des échanges fraternels.

J’en viens au message que je souhaite faire passer impérativement aux médias, donc à vous en priorité. BFMTV m’a interviewé (également RTL la veille), mais n’a retenu que mon passage : pour l’union, sans peur de son voisin. Eclipsé totalement le principal : il est anormal après les attentats de janvier sur Charlie qu’il n’y ait pas de protection militaire autour des lieux de fêtes, les salles de spectacles ou rassemblements sur Paris. Là où la densité de la population est la plus forte en un instant. Le rôle du politique de gérer les masses, par rapport aux effectifs. Et la France a quantité de militaires à l’étranger, notamment dans l’ex pré carré colonial français.

Je développe rapidement ici : au lieu de mettre en place et soutenir des dictateurs et régimes féroces, comme au Cameroun, au Togo, au Gabon, au Congo-Brazzaville, au Tchad, etc… le pouvoir en France, alternant entre PS et UMP (sans remonter plus loin) devrait cesser ce pillage de matières premières, cette influence criminelle, sous pression de nous tous. Et sécuriser la population face au wahhabisme et salafisme (takfirisme surtout) en pleine expansion depuis Bush et ses alliés. Si ce message est censuré en permanence, autant abandonner tout de suite toute logique, appel au calme et à la résistance.

J’ai également indiqué qu’il n’y a pas de guerre de civilisation, le prétexte invoqué par les barbares de Daesh, comme leur amalgame brutal avec la religion musulmane. Habitant de Paris pour l’essentiel, je sollicite de même des mesures adéquates pour bloquer les radicalisations : des moyens humains, publiques, un effort nécessaire de l’Etat. Les banques aussi doivent être controlées de façon drastique, à l’international, contre les financements des tueurs. Les fabrications d’armes comme leurs ventes restreints (ce marché macabre très occidental et français), et pas qu’officiellement sur telle ou telle zone d’affrontements. L’intérêt général est là, dans le bien commun, pour la survie. Vous remerciant.

Bien à vous,

Matjules pour le CIIP – http://collectifinnovationsilluminationspolitiques.fr

Publicités

A propos Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Notre projet : convier nos semblables et leur proposer une série d’happenings d’ampleur, plutôt subversifs, selon leurs besoins. Ceci dans l’esprit du collectif Voina, comme de Krzysztof Wodiczko, Banksy, ou encore GRL Graffiti. Sans être du mapping commercial, ou une énième promo’ de réalisations personnelles, de prime abord (aspects trop mis en avant par le système). Ainsi essayer de redonner sa place à ce qu’il se fait de mieux en matière politique et artistique, avec les effets escomptés sur les pouvoirs en place.
Cet article a été publié dans 2015, Armes, Attentats, AttentatsParis, Banques, Bataclan, Takfirisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s