Honte et Etat nation #Rwanda20ans

On ne peut pas parler que en bien de l’Etat nation, le glorifier ou sanctifier. Même si les choix personnels existent en ce sens.

Les plus grandes des violences ont toujours été des violences d’Etat. A l’instar du terrorisme financier des tyrannies privées. Noam Chomsky partage également ce constat.

On s’adresse aux français, particulièrement, avec la Campagne de Portraits pour le Rwanda. Et critiquer la patrie, son esprit guerrier comme d’entre soi est légitime. Ceci sans insulter pour autant nos semblables.

Une nuance voilà tout, à souligner la honte, vers chacun(e), vis à vis de raisonnements simplistes, se jouant de la repentance, et portant à la caricature toute réflexion, même basique.

Nous devons rester dignes, sans se dédouaner du profond silence orchestré de toutes parts, ou passivement. Ainsi de cette amnésie, ou voile confortable, quasi général, quant aux us de la Françafrique. Un désintérêt maladif, considérablement banalisé. Surtout par rapport au génocide des Tutsi au Rwanda, et les participations françaises.

L’engagement est bienvenu, réellement nécessaire, comme la conscience de cette absolue perte de raison et sens.

Tel qu’ont pu le faire avec beaucoup de perspicacité et rage humaniste Mongo Beti et Odile Tobner Biyidi dans leur revue Peuples noirs peuples africains, ou via l’ouvrage de référence Main basse sur le Cameroun en 1972.

Une implication exemplaire, dont l’écho est primordial aujourd’hui, avec ce désert intellectuel et sensible, toujours omniprésent en France. Mis à part quelques rares exceptions, déjà évoquées.

A voir également :
https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2014/07/21/la-france-des-bleus-vs-rwanda1994/
https://collectifinnovationsilluminationspolitiques.wordpress.com/2014/06/08/les-contradictions-rwanda20ans/

Publicités

A propos Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Notre projet : convier nos semblables et leur proposer une série d’happenings d’ampleur, plutôt subversifs, selon leurs besoins. Ceci dans l’esprit du collectif Voina, comme de Krzysztof Wodiczko, Banksy, ou encore GRL Graffiti. Sans être du mapping commercial, ou une énième promo’ de réalisations personnelles, de prime abord (aspects trop mis en avant par le système). Ainsi essayer de redonner sa place à ce qu’il se fait de mieux en matière politique et artistique, avec les effets escomptés sur les pouvoirs en place.
Cet article a été publié dans Autre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Honte et Etat nation #Rwanda20ans

  1. Ping : La France des bleus vs Rwanda1994 | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

  2. Ping : Les contradictions #Rwanda20ans | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s